Informations

Hans Hube : Allemagne nazie


Hans Hube est né à Naumburg, en Allemagne, le 29 octobre 1880. Il a rejoint l'armée allemande et en 1910 a été promu au grade de lieutenant. Il a servi tout au long de la Première Guerre mondiale et a été grièvement blessé et, par conséquent, a perdu son bras gauche.

Malgré son handicap, Hube est resté dans l'armée et en 1939 a été promu colonel. Hube participa à l'invasion de la Pologne où il fut à nouveau grièvement blessé. Il reprend du service l'année suivante et, en tant que commandant de la 16e division motorisée, participe à l'offensive de l'Ouest.

Promu major général, il participe à l'opération Barbarossa. Un officier courageux, Hube a remporté la Croix de chevalier (août 1941), Oakleaves (janvier 1942) et Swords (décembre 1942). Hube était à Stalingrad et était l'un des officiers supérieurs évacués du front le 28 janvier 1943, lorsqu'il était clair que l'armée allemande serait vaincue.

En mars 1943, Hube reçut le commandement du 14th Panzer Corps et fut envoyé peu après en Italie. En juillet, le général Erwin Rommel envoya Hube en Sicile.

Hube, le seul général allemand à un bras pendant la Seconde Guerre mondiale, a été placé à la tête de la 1ère armée Panzer en octobre 1943. Il a été sévèrement battu par le général Ivan Konev et l'Armée rouge au Dniestr en mars 1944. Peu de temps après, il s'est affronté avec Le général Erich von Manstein lorsqu'il lui a ordonné de rester au nord des Carpates. Lorsque Manstein a été remplacé par le général Walther Model, Hube a réussi et a pu battre en retraite à travers le Dniestr.

Le 20 avril 1944, Hube retourna en Allemagne où Adolf Hitler lui décerna personnellement les Diamants. Hans Hube a été tué lorsque son avion s'est écrasé alors qu'il retournait sur le front de l'Est le 21 avril 1944.


Voir la vidéo: De-Nazification. (Janvier 2022).